Et si le meilleur burger de Paris était sans viande et sans fromage ?

20398309_1279783468799853_4274389927296237568_n.jpgDSC_5082Oh, je vous vois venir !

« Un burger sans viande et sans fromage c’est comme une raclette sans pommes de terre, un hot-dog sans saucisse… c’est sans intérêt ! »

Quand il s’agit de défendre l’honneur du burger, on ne plaisante pas. Si le dwich de l’Oncle Sam a su se décliner en répondant à toutes les envies et à toutes les folies (burger à la truffe à $5000, sushi burger, avocado burger), la recette traditionnelle n’a elle jamais changée : steak, salade, oignons, ketchup, tomates, bun parsemé de graines de sésame et c’est tout.

Je ne vous apprends rien si je vous dis que j’aime les burgers. J’en ai testé un bon paquet depuis mon arrivée à Paris il y a cinq ans. Camion qui Fume, Paris-New York, Blend, B&M, Siseng, le Ruisseau, Rachel’s, Burger and Fries, Mamie Burger, Little Cantine… la liste est longue. Si j’ai mes références et mes préférences, je n’ai jamais su dire lequel était le meilleur parmi tous.

Récemment, j’ai testé Hank Burger. Si de prime abord, le restaurant ressemble à n’importe quel autre fast food qualitatif bourgeonnant dans la capitale, la mention vegan inscrite sur la devanture interloque aussitôt. Ici, pas de viande, pas de laitage, aucun ingrédient provenant de nos amis les bêtes. Le spécimen devient alors moins engageant mais curiosité oblige, je ne pouvais pas m’arrêter sur une tranche de fromage et un steak en moins. Ni une, ni deux, je commande le Touriste.

La spécificité de cette recette est qu’elle varie en fonction des saisons et des envies du chef. Ce jour-là, le Touriste est en transit à Bali et se compose d’un steak vegan, de tomates, cornichons, fromage végétal, salade, oignons (base commune à toutes les recettes) et d’une sauce balinaise (cacahuète, citronnelle).

Le pain joue un rôle clé dans la réussite d’un bon burger (50% pour le pain, 50% pour la garniture). Celui-ci est artisanal et conçu spécialement pour le restaurant. Il est à la fois moelleux et ferme. Comme une brioche bien portante, l’excès de beurre en moins. Pour ce qui est du steak vegan, je suis restée pantoise. On les connaît les galettes végétales secos au goût légumes cartonnés qui s’effritent au moindre coup de fourchette. Ce steak là est consistant et embaume le palais de douces saveurs carnées légèrement grillées. Je risque d’en offenser plus d’un en affirmant que j’ai préféré ce steak végétal à bon nombre de steaks de viande. N’oublions pas le fauxmage qui m’a également surpris par son vrai goût de fromage. Fondant à souhait comme une tranche de cheddar qu’on aurait déposée sur un steak à mi-cuisson. Aussi, la sauce cacahuète/citronnelle apporte un réel intérêt gustatif en jouant avec subtilité la carte de l’originalité.

En conclusion // Le burger vegan de Hank n’a rien à envier à ses adulés confrères, bien au contraire. Si le manque de viande et de fromage aurait pu jouer en sa défaveur, il a su en tirer profit en utilisant des équivalents encore plus goûteux. Je lui tire ma révérence et fais de lui ma nouvelle référence.

Prix
Menu burger + accompagnement + boisson : 13€
Menu burger + accompagnement + dessert + boisson : 15€
Supplément de 2€ si vous souhaitez avoir une version sans gluten

PS : A quelques mètres se trouve Hank Pizza, deuxième adresse du restaurant dédié cette fois-ci au kebab (je rigole, c’était pour voir si vous me suiviez). Avez-vous déjà testé ?

Hank (burger)
55 rue des Archives
75003 Paris

Ouvert tous les jours en continu de 12h à 22h

Site internet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s