Pas de place au Café Oberkampf ? Direction The Hood !

14708297_1773268979607434_6555621599527180409_n img_1783 img_1777Nous nous étions donnés rendez-vous dans dix ans avec une amie au Café Oberkampf pour bruncher dimanche dernier. Il était 14h10. Ils étaient une dizaine… une dizaine à attendre en file indienne devant ce coffee-shop du 11ème réputé pour ses shakshuka (œufs pochés dans une sauce tomate), cakes et autres douceurs qui enflamment Instagram.

Au vu de la file d’attente et de la petitesse de l’endroit, il aurait fallu patienter 45/50 minutes avant de s’attabler. Nous avons donc fini par renoncer, et avons jeté notre dévolu sur un autre coffee-shop  à proximité (à 6 minutes à pied).

Ce coffee-shop, c’est The Hood. Ne vous fiez pas à sa devanture d’ancien bazar rétro tout droit sorti d’une émission téléshopping des années 70. The Hood est bel et bien un endroit pour manger, boire, écouter de la musique, travailler, et tout ça en même temps.

Le week-end, le menu déjeuner de la semaine fait place à une formule brunch composée de :

  • Gaufres salées (œuf, bacon, ricotta maison, poire caramélisée, pousses d’épinard, vinaigrette aux agrumes)
  • Pâtisserie maison (au choix au comptoir)
  • Boisson chaude (café filtre ou thé)
  • Petit jus frais du jour (ce jour-là : pomme/gingembre/carotte)

Les gaufres étaient tièdes et moelleuses à souhait. Les ingrédients valsaient jusqu’à atteindre le point culminant : ma bouche ! La fraîcheur de la ricotta, la douceur de la poire, le salé et le croustillant du bacon… simple et bougrement efficace !  Côté pâtisserie, j’opte pour mon gâteau préféré, j’ai nommé le carrot cake ! Celui-ci est différent de mon carrot cake de référence (celui de l’Enclos de Ninon, ex Sugarplum Cake Shop). Pas d’étages, pas de crème au beurre, pas de noix, un peu moins de cannelle mais ma foi le résultat est convaincant. La crème au beurre a été remplacée par une mousse sucrée, plus légère, plus aérienne et assurément moins grasse. En bouche, il y a un bel équilibre entre les notes épicées de la cannelle, de la noix de muscade (je devine) et la carotte. Ce carrot cake est une version plus légère mais tout aussi gourmande.

En conclusion : Du contenu de l’assiette en passant par le cadre et l’atmosphère, The Hood a remporté mes faveurs ! Belle découverte !

Prix
20€ la formule brunch

 

The Hood
80 Rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris

Lundi, jeudi, vendredi : 8h30 – 18h
Mercredi : 10h – 17h30
Samedi, dimanche  : 10h – 19h
Fermé mardi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s