Passerini : meilleur italien de Paris ?

21 45

À la tête du restaurant Passerini, Giovanni Passerini, élu meilleur chef de l’année par le Guide du Fooding 2017 (ça promet).

Samedi 13h. Le restaurant a ouvert il y a à peine 30 minutes et la salle est déjà comble. Petit coup d’oeil environnant : décor soigné et épuré, serveurs en tablier… sans plus tarder je me penche sur le menu.

Pas de formule déjeuner le week-end mais une proposition plutôt très alléchante d’entrées, pâtes et plats à partager. Ce jour-là 3 à table, nous décidons de commander chacun une entrée et un plat différent, et de tout se partager en mode tapas improvisées.

C’est parti pour la degustazione !

Les entrées :

  • Pizza fritta farcie avec mortadella, taleggio, noisettes, parmesan, truffe de Richerenches.  Sortez moi le hashtag foodporn ! C’est doux, fondant et puissant à la fois. Coupée en trois bouchées, ça en deviendrait même léger !
  • Coques en marinière fumée, toast de cime di rapa et ‘nduga. Ce qui fait toute la beauté de cette entrée, c’est bel et bien le jus ! Iodé, infusé avec je ne sais trop quels ingrédients, il est plus que goûteux. Je vous recommande vivement de le prendre à la cuillère comme une soupe ou même de vous faire des mouillettes avec le pain, qui soit dit en passant est excellent (tiède, croute épaisse et parfumée = un pain de compet’).
  • Tripes à la romaine.  Si vous voulez vous initier en douceur aux abats, je vous conseille ces tripes. Baignées dans une sauce tomate aromatique, l’estomac du ruminant file un parfait trip ! J’en reprendrai bien une assiette mais tout doux, les plats arrivent !

Les plats :

  • Taglioni aux foies de rougets, artichaut et ricotta fumée. Les taglioni (pâtes rubans) sont cuites à la perfection. Pas trop épaisses, fondantes, elles se marient à merveille avec la sauce et les foies de rougets (moins forts en bouche que les foies de volaille).
  • Caserecce au ragoût de chevreuil de chasse française. De par leur forme, les caserecce ressemblent à des gouttières qui viennent recueillir non pas la pluie mais un ragoût bien mijoté à s’en lècher les babines !
  • Pasta e fagioli di Controne, poivrons séchés et crustacés. Les pâtes s’offrent un bain de soleil dans une soupe de tomates, poivrons, haricots blancs et crevettes. Encore une fois, c’est un délice… ça en devient pénible. Aucune fausse note, vous y croyez vous ?

En conclusion : Passerini, meilleur italien de Paris ? Et bien ma foi, je n’ai jamais goûté d’aussi bonnes pâtes de ma vie (désolée maman). Les associations sont originales et les ingrédients utilisés font la part belle aux produits du terroir, aussi bien italien que français. Chaque bouchée est un jeu olfactif, à tester de toute urgence ! (PENSEZ À RÉSERVER)

Le petit plus à savoir : L’adresse voisine n’est autre que Pastificio Passerini, l’épicerie fine du restaurant qui vend pâtes fraîches et produits italiens. Achetez-y vos pâtes et cuisinez-les à la maison !

Prix 
Formules déjeuner la semaine : 24€ /48€
Le soir : Pâtes 16€/21€, plats 24€ /28€, desserts 10€/12€
Le week-end : entrées 11€/18€, plats 17€/35€

Passerini 
65 Rue Traversière
75012 Paris

Ouvert du mardi au samedi 
Réservations 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s