Faggio, un lieu plaisant pour des pizzas au goût décevant

Capture d’écran 2016-03-12 à 14.42.13

Capture d’écran 2016-03-12 à 14.42.03

HEIDINGER Jean-Marie
HEIDINGER Jean-Marie

 

Si quelqu’un n’aime pas la pizza, qu’il parle maintenant, ou se taise à jamais.

En y réfléchissant bien, la pizza est l’un de ces plats universels qui met plus ou moins tout le monde d’accord. En vingt-et-un an d’existence, je n’ai jamais entendu quiconque énoncer son mépris pour ce met italien. La recette est plutôt basique : de la pâte à pain, de la sauce et une garniture…. Margherita, quatre fromages, végétarienne, hawaïenne, les recettes se déclinent à l’infini et s’adaptent à toutes les envies.

Vous vous doutez bien que mon amour de la pizza est immodéré. Je l’aime au miel, au chèvre, aux noix, épaisse, moelleuse et généreuse…je l’aime un point c’est tout #psychopâte (jamais assez de jeu de mots).

Cette semaine je me suis rendue chez Faggio, un restaurant italien situé entre Pigalle et Barbès dont j’avais entendu le plus grand bien.   Briques apparentes, carrelage en terre cuite, bougies disposées sur les tables, lumière tamisée,  autant d’éléments qui alimentent un cadre brut au charme certain . Autour de moi, des touristes japonais, des habitués, des curieux, et globalement une clientèle plutôt branchée. Ici on vient avant toute chose pour déguster la spécialité de la maison… le kebab ! (hmmm je plaisante).

Au menu, une dizaine de recettes de pizza. J’opte pour la CAMPAGNOLA composée de fior di latte (mozzarella), oignons doux des Cévennes, chair à saucisse fenouil/citron, mozzarella fumée et poivre. En termes de proportions, la pizza est phénoménale. Je n’ai jamais vu de pizza aussi démesurée (bon point). Passons au plus important, le goût.

Première déception et pas des moindres, la pâte. De visu cette dernière semble ultra fine,  trop cuite et légèrement cramée. En bouche, le constat ne se révèle guère mieux…la pâte est friable et cassante. À défaut de plonger mes crocs dans un coussin moelleux, je croque dans un parpaing robuste. Côté garniture, je n’arrive pas à dissocier les ingrédients. Seuls les oignons doux sortent du lot.  Résultat : Aïe, aïe, aïe ! Il est plutôt rare que j’émette un avis négatif vis-à-vis d’un restaurant mais cette fois-ci je ne peux cacher ma déception…

Prix 
Entre 12 € et 17€ la pizza

Les –
La pâte à pizza
La cuisson
Les recettes
Les ingrédients

Les +
Le cadre
La bière  (c’est déjà ça)

Faggio
 72 Rue de Rochechouart
 75009 Paris
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s